vide fam
 
 
Attente : 0

Le système hiérarchique


Chaque Kil en Syfaria possède une hiérarchie, qui regroupe tous les titres (ou grades) de ce Kil.
Les hiérarchies sont toutes pyramidales, c'est-à-dire que chaque titre de la hiérarchie ne possède qu'un et un seul parent et un nombre quelconque de titres fils.

Note : il peut néanmoins y avoir plusieurs personnes au même niveau hiérarchique...

Comme on peut s'en douter, chaque personne portant un titre, a autorité sur les personnes de titre inférieur (sur sa branche) et obéit aux personnes de titre supérieur.
Il peut arriver qu'officieusement, certaines personnes puissent tout même avoir autorité sur une branche différente de la hiérarchie. Tout ceci est spécifique à l'organisation interne de la faction.
Chaque gradé peut nommer quelqu'un à un grade inférieur (s'il n'est pas déjà gradé), dégrader ou promouvoir un subordonné ou encore le destituer (supprimer son grade).

Ce système permet donc d'avoir des hiérarchies totalement dynamiques qui évoluent avec le temps, en fonction des besoins...

Note : pour quitter un poste, vous devez demander à votre supérieur de vous destituer.

Les permissions d'accès des villes



  1. Les maires
    Ces restrictions sont toutes gérées par les maires des villes (une personne peut parfois être maire de plusieurs villes).
    Eux seuls ont le pouvoir réel de décider qui peut faire telle ou telle chose en ville (il est entendu que les maires obéissent tout de même à leur supérieur).

  2. Les permissions d'accès générales
    Le premier pouvoir du maire, est de définir les permissions d'accès générales à la ville.
    Ainsi, pour chaque Kil, il peut choisir si leurs membres auront accès à la ville ou non.

    Ne pas avoir accès à une ville ne veut pas dire qu'on ne pourra pas y rentrer...
    Non, quelqu'un qui n'a pas d'autorisation d'accès pourra entrer en ville, mais ne pourra pas accéder à un bâtiment fonctionnel.
    Il ne pourra pas non plus entrer dans un bâtiment défensif.
    De plus, si une personne n'est pas acceptée en ville, elle se fera tout simplement attaquée par les gardes de la ville.
    Autrement dit : mieux vaut éviter d'aller dans une ville dont on est banni...


  3. Les bannissements et dérogations
    Les permissions d'accès générales sont pratiques pour interdire simplement l'accès à une cité à toute la population d'un autre Kil, mais parfois il peut être utile de pouvoir interdire une personne en particulier.
    Pour cela, il existe un système de bannissement.

    Si une personne n'est pas acceptée dans une ville à cause de problèmes antérieurs ou tout simplement parce que le maire ne l'aime pas pour une sombre histoire personnelle, ce dernier à la possibilité de le bannir de la ville.
    Être banni d'une ville aura les mêmes conséquence que ci-dessus, à savoir l'impossibilité d'accéder aux bâtiments fonctionnels et de défense, être chassé par les gardes.
    Autant dire qu'il vaut mieux se tenir tranquille en ville, au risque d'être banni.
    Et il est très difficile de survivre quand on est banni de tout les Sharss...

    A l'inverse, il peut arriver que certaines personnes, interdites en ville à cause de leur Kil d'origine, doivent avoir une autorisation spéciale pour entrer en ville.
    Pour cela, le maire à la possibilité d'établir des dérogations.
    Une personne avec une dérogation, pourra circuler et accéder à n'importe quel bâtiment, comme si de rien n'était...

  4. Les restrictions monétaires

    Le dernier point technique sur lequel peut agir le maire, sont les restrictions monétaires.
    Le maire peut ainsi décider quelles monnaies sont acceptables dans sa ville.
    Si une monnaie est acceptée en ville, vous pourrez payer les commerçants avec cette monnaie, sinon vous devrez prendre une autre monnaie ou allez la changer...


    De la même manière, le maire peut décider quelles monnaies sont changeables en banque, contre la monnaie officielle de la faction.
    Note : les Cristaux du S'sarkh sont toujours changeables.


Attention : A Syfaria, il n'est pas possible de reconnaitre du premier coup d'oeil un banni ou quelqu'un qui aurait une dérogation.
Seuls les gardes le savent automatiquement, c'est leur rôle...
Le Maire doit informer les habitants via le forum de ville, et ceux qui ont une dérogation doivent là aussi le faire savoir par des moyens Rôleplay.

De la même façon, il n'est pas possible de savoir si on est banni d'une ville, à moins de tenter d'y entrer et de se faire attaquer par les gardes...
Il vaut toujours mieux se renseigner en Rôleplay avant de tenter sa chance, surtout si l'on a un passé douteux.
Si le Maire accorde une dérogation, il devrait explicitement le faire savoir à l'intéressé, par un message télépathique par exemple...

Si la personne vient en ville, et n'a pas finalement pas eu sa dérogation... le maire doit avoir ses raisons...

La diplomatie personnelle


On y accède via la page "jouer", onglet "états", bouton "Comportement".
Il est possible de modifier sa diplomatie personnelle à tout instant et sans le moindre coût en PA.
Le système est simple : il suffit de cliquer la case à l'intersection entre l'action et le groupe puis de valider les changements pour modifier son comportement.
Il existe 5 types de comportement différents.
  • Encourager Permet de faire bénéficier les personnes alentours des effets de sa compétence encouragement, et des bienfaits de la musique.
  • EffrayerPermet de faire subir aux personnes alentours les effets de sa compétence destabilisation, et les effets agaçants de la musique.
  • Gêner Inflige le malus de la compétence gêner aux personnes alentours lors d'un déplacement
  • Enseigner Si cette case n'est pas cochée, vos enseignements ne pourront pas bénéficier aux personnes alentours, vous n'accepterez d'enseigner qu'à ceux pour qui cela est coché.
  • Infos et profil Si cette case est cochée, vous laissez accès par empathie télépathique, en plus de votre nom, aux informations sur votre faction et titre hiérarchique. Il est conseillé de les laisser visibles au moins pour les personnes de sa propre faction...


  1. Ajout de Civilisation/Titre
    Ceci vous permet de classer les personnes non pas par Kil, mais de façon plus fine. Exemple, un Augure du Kil'dé pourrait décider de n'enseigner qu'à ses élèves, et pour peu qu'il soit anti-militariste, il pourrait décider de déstabiliser les soldats de son propre Kil.
    Ce choix est prioritaire par rapport au comportement vis à vis d'un Kil

  2. Ajout de personne
    Vous avez un ennemi personnel ? Un ami cher ? Il est possible d'adapter son comportement à des personnes bien précises.
    Ce choix est prioritaire par rapport au comportement vis à vis d'un Kil ou d'un Titre

    Exemple : Moloch, Commis de la Défense du Kil'dé, rencontre un krolanne du même Kil à qui il a cassé le bras lors d'une arrestation un peu brutale celui-ci lui en a gardé rancoeur. Le jeune krolanne, devenu barde, joue en centre-ville. Étant membre du Kil'dé, il a mis "encourager" pour ce Kil. Par contre, vis à vis du titre de Commis de la Défense, il n'a rien mis : peut-être ses chansons se moquent-elles de cette fonction. Quant à Moloch, chaque fois qu'il le croise, il lui adresse une belle grimace (avant de se carapater) : il est coché en "déstabiliser".
    Bien qu'étant membre du Kil'dé, Moloch sera destabilisé par le barde, tandis qu'un de ses confrères, Commis de la Défense lui aussi, sera impassible. Les autres personnes du Kil'dé, elles, seront encouragées.




Nombre de joueurs actifs :0(Inscrits : 191)
Infos légales Mot de passe perdu ?