vide fam
 
 
Attente : 0


Scylla et le Cantatère

Antique prophétesse ardemment vénérée par les habitants du Kil'dé, Scylla est à la fois le Chant du Passé, la Voix de l'Avenir et l’œil du Présent.
Les textes de Scylla - pour certains aujourd'hui gravés sur les parois de la faille de Kil'dé - sont consignés dans un livre nommé le Cantatère, et sont autant d'énigmes qui nous sont parvenues intactes dans leur quasi-totalité.

La vision sacrée de Scylla, dénommée l'Audre - de l'ancien Krolanne "Ah'udr" qui signifie "pas d’œil", fut un don qui lui procura une extrême sensibilité aux évènements.
L'importance de Scylla est telle que des milliers de Précepteurs travaillent encore à révéler le secret de ses prophéties.

Iconographie
Une femme dont s'échappent des brumes. Sur son front s'ouvre un troisième œil symbolisant l'Audre.



Gravé dans le temps lui-même : Extraits du Cantatère


2. Deux étoiles lointaines se meurent d'avoir trop brillé,
les sages se souviennent de leur lumière passée.
3. Trois soleils dans le ciel illuminent un champ de blé,
dont les grains sont des perles enfilées sur un collier.
4. Quatre oiseaux privés d'ailes survolent un ruisseau gelé,
leurs battements sont tels qu'on peut les imaginer.
5. Cinq ouvrages de pierre se dressent contre les marées,
mais il est déjà connu qu'ils ne pourront résister.
6. Six enfants terrifiés par la mort de leur aîné,
ne crient pas assez fort pour qu'ils soient protégés.
7. Sept aveux arrachés à la langue d'un meurtrier,
accusent l'inconnu ainsi que ses héritiers.
8. Huit hallucinations qui demeurent inexpliquées,
soulèvent une question sur le sens de la pensée.
9. Neuf insignes étrangers confient leur moindre secret,
aucun d'eux ne dévoile qu'il n'y a rien à cacher.
10. Dix tourelles isolées surveillent un pénitencier,
où les gardiens s'enchaînent aux chevilles des prisonniers.
11. Onze évents au marché vendent un filtre desséché,
que le prix affiché ne suffira pas à payer.
12. Douze élus désignés pour dépenser sans compter,
sont eux mêmes achetés par une main fortunée.
13. Treize auteurs engagés à défendre l'opprimé,
aiguisent une plume en oubliant l'encrier.
14. Quatorze unions sacrées prononcées par amitié,
se brisent en disant qu'aucun mot ne fut noté.
15. Quinze opales enflammées enfermées dans un coffret,
ont provoqué la guerre qui les fera s'égarer.
16. Seize anneaux de poussière obscurcissent un atelier,
où les outils brisés ne seront pas réparés.
17. Dix-sept statues d'ébène sont sculptées dans la forêt,
l'une a perdu la tête et les autres l'ont gardée.
18. Dix-huit années de sable ont finit par s'écouler,
le temps vient à manquer pour tourner le sablier.
19. Dix-neuf arbres incendiés voient leurs branches repousser,
l'un d'entre eux se réveille quand on vient les lui scier.
20. Vingt bouteilles de verre sur un sol abandonné,
déversent une eau sacrée qu'il ne faut pas toucher.
21. Vingt-et-un noeuds défaits libèrent un vieux messager,
cela fait très longtemps que son nom est oublié.
22. Vingt-deux...
...
321. Trois-cent-vingt-et-un Krolannes à leur tour sont appelés,
la place qui leur échoie est restée inoccupée.
...
511. Cinq-cent-onze failles ouvertes sous les pas de l'initié,
avanceront la chute du monde que l'on connaît.
...
793. Sept-cent-quatre-vingt-treize ombres ne sont pas disciplinées,
la morale est plus forte que leur faible volonté.
...


L'histoire du Cantatère

Le Cantatère est une transcription - à priori - fidèle des textes de Scylla.
La Prophétesse s'est mise à écrire dès son adolescence, alors qu'elle avait déjà manifesté le don de l'Audre.
Originellement écrits de sa main sur de simples cahiers, les textes furent plus tard consignés dans le Cantatère.

Il existe des milliers de textes, chacun prédisant un évènement à venir.
Seule une quinzaine des prédictions ont été formellement reconnues à ce jour, ce qui démontre son origine mystique et la difficulté de son étude.

L'ordre des chants du Cantatère

La plupart des textes ne présentent pas une construction commençant par un nombre.
Mais certains parmi les milliers, parfois et sans aucun ordre déterminé, le faisaient.
Il apparut bientôt nécessaire de mettre à part ces textes particuliers, qui mirent au jour le Un.

Bien que l'erreur soit largement répandue, Scylla n'a pas écrits ces prophéties dans l'ordre utilisé par la version vulgarisée du Cantatère.
L'ordre vulgarisé suit la progression numérique, dans un simple but pratique.
Néanmoins, le mystère de l'ordre des textes est enseigné aux étudiants - on parle d'ordre canonique.
Cet ordre a toute son importance, sachant que les prédictions qui se sont déjà réalisées respectent manifestement l'ordre dans lequel Scylla les a écrites.

C'est sur la base de cet ordre, par exemple, que la prédiction 321 concernant l'apparition des Lanyshstas a été identifiée, et que la prédiction suivante, la 793, est étroitement surveillée...

La première prédiction

La première prédiction chiffrée (celle du Un) n'a jamais été retranscrite avec exactitude.
Aucune version de la première prédiction n'est admise par le Canon, en raison de l'incertitude qui plane sur les écrits de Scylla.
Certains prétendent qu'elle aurait brulé le parchemin le soir même de son écriture...

Seuls les écrits apocryphes du Cantatère référencent une première prédiction, et ces versions sont nombreuses.
Par exemple...
1. Une voix qui s'élève pour chanter la vérité,
est reprise en silence par un groupe d'initiés.


Mais la plus couramment acceptée, et celle qui entraina toute la structure de la société, c'est celle qui est nommée "La loi du Un", que l'un de ses enfants aurait recopié en cachette, selon la légende urbaine...

"Un corps pour tous.
Un corps pour aimer, haïr, créer et détruire.
Un corps pour être et avoir.
Un corps pour le passé, le présent et l'avenir.
Un corps pour toi, un corps pour moi, un corps pour nous.

Un corps pour lui."


Le Cantatère et les Lanyshstas

La venue des Lanyshstas est prédite par le Cantatère, dans le texte 321, qui est un des seuls à utiliser le mot Krolanne.
Les Précepteurs du Cantatère supposent qu'il y aura précisément 321 Lanyshstas qui s'éveilleront, et commencent à les recenser, tâche évidemment fort ardue.
L'éducation des Lanyshstas est prédite dans le texte 793, toujours selon les Précepteurs.
Le phénomène Lanyshsta est étroitement surveillé, car la prédiction d'une catastrophe - le texte 18 - survient peu après dans l'ordre canonique du Cantatère.

Prédictions remarquables

- La prédiction 511 fut la dernière du vivant de Scylla. Selon le canon, elle annonce la fin du monde.
- La prédiction 18 est étroitement surveillée, car prévue prochainement selon l'ordre canonique du Cantatère.
- La première prédiction, la seule à ne pas avoir été correctement retranscrite, n'a pas d'ordre canonique avéré...

Mots remarquables

Bien que les textes utilisent une grande variété de mots différents, certains mots sont utilisés dans plusieurs, comme le terme "d'initié" ou "le vieux messager".
Ces mots sont de la plus haute importance pour la compréhension du Cantatère.


Les ordres du Cantatère


L'étude des textes de Scylla est une vocation à part entière.
Les apprendre par coeur n'en est que la première étape.
Il faut faire preuve d'une foi solide pour reconnaître avec certitude la réalisation d'une des prédictions.

Au sein du Concile, plusieurs ordres spéciaux se sont constitués autour de l'étude des prédictions de Scylla : La Lecture, Le Chant et la Conjuration.

Pour l'histoire : La Lecture

Les lecteurs sont un groupe d'initiés spécialisés dans la recherche des prédictions déjà réalisées.
Cette tâche humble, qui demande de se plonger dans l'histoire, permet de réduire le nombre des prédictions à rechercher.
La Lecture est installée dans le bâtiment éponyme, qui est la plus grande bibliothèque du Kil'dé.
Ce labyrinthe d'escaliers et de salles est niché dans une magnifique forêt en plein coeur du Kil, où aucun chemin n'est tracé.

Pour la gloire : Le Chant

La plupart des textes ont été mis en chants.
Les chanteurs honorent Scylla en propageant l'histoire des prédictions qui se sont accomplies.
Chaque chant réalisé est un miracle qu'il s'agit de partager.
Le Chant n'a pas de bâtiment dédié.

Pour la puissance : La Conjuration

La Conjuration est le plus récent et le plus contesté des ordres.
Les Conjurateurs appellent à eux la réalisation d'un des textes de Scylla.
Ils cherchent à prédire les circonstances exactes dans lesquelles les prédictions doivent se réaliser.

La Conjuration est installée dans la Loge du Destin, un massif édifice de pierre brute.
Les conjurateurs sont le plus souvent en mission à l'extérieur pour voir s'accomplir les miracles de Scylla.


(page librement adaptée d'un texte de départ proposé par Vunkisht)
Nombre de joueurs actifs :0(Inscrits : 191)
Infos légales Mot de passe perdu ?